Quels sont les conseils pour bien débuter l’alpinisme?

L’alpinisme n’est pas qu’un simple sport. Il invite le pratiquant à se surpasser, à dépasser ses limites. L’alpinisme demande une grande prise de risques. S’y lancer à l’aveugle pourrait s’avérer extrêmement dangereux. Pour un débutant alpiniste, être préalablement informé sur quelques conseils précieux est primordial. Quels sont les conseils à prendre en compte pour se lancer dans l’alpinisme ?

Avoir le goût de l’entraînement

L’alpinisme est un exercice qui nécessite le déploiement d’une force non seulement physique, mais également mentale. Il est impossible d’être un excellent alpiniste sans avoir le goût de l’endurance. Les plus grands alpinistes du monde l’ont confirmé. Par exemple, il est obligatoire d’être bon dans la course pour faire de l’alplinisme avec Julien Irilli. Explicitement, l’endurance et la course sont deux types de sports à privilégier pour être un bon alpiniste.

La course et l’endurance

La course peut être à pied, à vélo ou une course de longues randonnées. Même s’il n’existe pas un canevas standard, la course doit durer au moins quatre heures. Néanmoins, pour un débutant alpiniste, il n’est pas nécessaire de pratiquer ces activités sportives tous les jours. Des séances d’entraînement régulières d’au moins deux fois par semaine suffisent largement. 

La meilleure manière d’exceller dans ce sport est de faire ses entraînements dans les milieux montagneux. Cela permet d’établir un contact, une certaine familiarité avec les montagnes. Plus tard, gravir les montagnes ne fera plus peur. 

Le yoga et la nage

Toutefois, à l’endurance et à la course, il est judicieux d’adjoindre les activités sportives qui développent la maîtrise de soi et la concentration. C’est le cas, entre autres, du yoga et de la nage qui sont deux activités sportives très importantes pour être un excellent alpiniste.

Prévoir un budget pour les équipements 

Pour pratiquer l’alpinisme, certains équipements sont nécessaires, voire obligatoires. Étant un sport à risque, s’équiper et bien le faire reste la meilleure des précautions à prendre en tant que novice dans ce sport. Pour ce fait, il est opportun de prévoir un budget couvrant l’achat des outils les plus importants. Il n’existe pas de budget standard, tout dépend des équipements à acheter.

Budget à prévoir

N’empêche qu’un débutant alpiniste doit prévoir au moins 3000 euros pour son équipement basique. Entre autres outils qu’il faudra obligatoirement avoir pour commencer figurent les chaussures des alpinistes. De surcroît, il aura aussi besoin de crampons, d’un casque, d’un harnais, d’un piolet et bien évidemment d’une corde pour grimper. 

Le choix des vêtements thermiques

Selon le milieu du massif choisi pour s’entraîner, les vêtements thermiques sont également importants. Ces derniers maintiennent au chaud le jeune alpiniste dans les milieux à faible température. Si les sommets à grimper sont d’une grande hauteur, d’autres équipements d’escalade doivent entrer en jeu. C’est le cas notamment du baudrier et des mousquetons. Il est extrêmement important de souligner que c’est une grosse erreur que de vouloir brûler les étapes. 

Copyright 2023