Pourquoi faut-il acheter un vélo de ville ?

27 janvier 2024

Depuis quelques années, les questions relatives au changement climatique et à l’empreinte carbone sont au cœur de toutes les préoccupations. Dans cette perspective, il est plus judicieux de changer les habitudes concernant les déplacements, notamment dans les villes. Parmi l’un des moyens de transport les plus écologiques qui existent, vous trouverez le vélo de ville. Pourquoi faut-il le privilégier ?

Pour des raisons économiques

Aujourd’hui en France, les taxes sur les carburants augmentent considérablement au fil des années. Cela provoque en général de fortes contestations de la part des mouvements, notamment les gilets jaunes. En début d’année 2018, force est de constater que le prix du gasoil à la pompe a augmenté de 20%. Il passe de 1,25€ à 1,50 euro le litre d’après les études réalisées par le magazine indépendant Alternative Economique. De plus, les prévisions réalisées par la célèbre union française de l’industrie pétrolière ont prévu que le montant des taxes augmenterait pour atteindre jusqu’à 0,30 euro le litre sur le diesel, ce qui s’est avéré vrai. 

A voir aussi : Tout ce que vous devez savoir sur la course à pied

Dans ce contexte économique particulièrement rude, il serait plus judicieux d’adopter les bons moyens pour se déplacer dans les zones urbaines. Voilà l’une des raisons pour lesquelles acheter un vélo de ville prend tout son sens. En privilégiant une telle option, vous allez vous déplacer sereinement à un coût minime. Ce qui n’est pas le cas lorsque vous privilégiez les autres moyens de déplacement comme la voiture. N’hésitez pas à lire la suite pour avoir plus de précisions sur les avantages d’opter pour les vélos de ville.

De plus, privilégier un vélo de ville est très bénéfique pour les employés. Cela s’explique par le fait que ces derniers pourront bénéficier d’une indemnité kilométrique vélo jusqu’à la fin de l’année. Cette mesure permet aux entreprises d’indemniser les salariés qui respectent les normes en vigueur.

A découvrir également : Est-ce qu’il faut prendre du collagène pour renforcer ses tendons quand on fait de la force en musculation ?

Pour des raisons écologiques

Le fait d’opter pour la mobilité douce figure parmi l’un des moyens efficaces pour réduire son empreinte carbone. Cette pratique se définit comme l’ensemble des moyens de déplacement non motorisés. C’est le cas par exemple des vélos de ville. Dans les régions françaises, le transport figure parmi l’un des secteurs considérés comme une véritable source d’émission de CO2. Plus précisément, les moteurs à explosion généralement utilisés dans les voitures sont à l’origine de plus d’un tiers des émissions de carbone. Si vous souhaitez limiter votre empreinte carbone, la meilleure solution serait d’abandonner l’automobile pour les petits trajets. Optez plutôt pour les vélos de ville, ce qui constitue un moyen efficace pour œuvrer favorablement dans la préservation de l’environnement.

De plus, le changement des habitudes ne doit pas être réalisé au détriment de la rapidité, de la productivité et du confort absolu ressenti auparavant. Les études réalisées par les professionnels ont permis de démontrer que le vélo de ville reste plus rapide que la voiture sur les distances entre 1 et 5 km.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés